Présentation

La recherche au sein de l'unité s'articule autours de différents domaines relatifs à la science de la géomatique. Les thèmes abordés commencent par l'acquisition de données spatiales à grande et petite échelle via la recherche en topographie et géométrologie ainsi que via la télédétection et la photogrammétrie. Nos recherches visent également les outils permettant d'aquérir ces données en se focalisant sur les GNSS et la géodésie. Le traitement, le stockage et la diffusion de l'information géographique est abordée via la recheche en système d'informations géographiques. La science de l'information spatiale donne quant à elle de nouveaux formalismes et outils afin d'étendre les systèmes d'informations géographiques proposés à la troisième dimension et au données spatiotemporelles.

 

Topographie et géométrologie

Les recherches en topographie et géométrologie menées à l'unité de géomatique sont dédiées à la conception de méthodes d'acquisition intégrant différents outils technologiques de points comme l'intégration de levers effectués via laserscan avec des géocodifications tridomentionelles, une sémantique avancée ou des outils de photogrammétrie terrestre.
Équipe - Projets - Thèses - Publications

Télédétection et photogrammétrie

L'équipe de recherche en télédétection de l'unité de géomatique est actuellement composée de 3 chercheurs. Ses activités de recherche couvrent principalement les domaines suivants:

  • fusion d'image,
  • classification d'image,
  • contrôle de qualité (géométrique et radiométrique),
  • photogrammétrie satellitaire,
  • exploitation de l'imagerie basse résolution en limnologie, océanologie et épidémiologie,
  • analyse spatio-temporelle de banques de données images (séries temporelles) à basse résolution spatiale,
  • analyse diachronique d'images qualitatives de type classification de la couverture du sol (détection des changements et analyse de leur rationalité).

Équipe - Projets - Thèses - Publications

Géodésie et GNSS

Créé en 2005, le service « Géodésie et GNSS » de l’Unité de Géomatique mène un programme de recherche en géodésie spatiale. Ces recherches sont principalement consacrées aux applications des systèmes de positionnement par satellites ou GNSS (Global Navigation Satellite Systems). A l’heure actuelle, elles s’organisent autour de deux thèmes :

  • la modélisation de l’erreur induite par l’ionosphère sur la précision et l’intégrité des applications des GNSS ;
  • le développement de techniques originales permettant de reconstruire de l’information sur l’activité ionosphérique à l’aide des mesures effectuées sur les signaux émis par les satellites GNSS.

Équipe - Projets - Thèses - Publications

Cartographie et Systèmes d'informations géographiques

Les recherches menées en cartographie numérique, tant en mode vecteur qu'en mode maillé (raster), sont à l'origine de l'unité de géomatique, dès les années 80. Dans le courant des années 90, la conception de bases de données spatiales, l'implémentation et le reegineering des systèmes d'information sont devenus les pôles principaux de recherches. A partir des années 2000,  c'est la mutualisation des données et des traitements - de cartographie et d'analyse spatiale - à travers le développement de services Web, qui a focalisé les travaux de recherche. Enfin,  l'intégration de données spatiales (vecteur et raster) dans des entrepôts et leur exploitation sous forme de SOLAP et de fouilles de données constituent les thématiques actuelles de recherche.

Équipe - Projets - Thèses - Publications

Science de l'information spatiale

La science de l'information spatiale est abordée via d'une part le raisonnement spatial et spatiotemporel qualitatif et d'autre part via les ontologies spatiales et les liens sémantiques entre le langage naturel et la percpetion des relations spatiales. Nos recherches concernent différents modèles de raisonnement tridimensionnels ou spatiotemporels permettant d'étendre capacités des SIG. Les relations spatiales qualitatives gérées actuellement ne fournissent que des informations sur le contact entre les objets géographiques. Nos recherches visent à étendre l'information qu'il est possible d'obtenir à partir de la relation entre deux objets. Nous abordons notamment les notions de relations projectives qui permettent d'obtenir les notions de gauche, de droite, d'avant et d'arrière ainsi qu'un rafinnement quant aux relations entre les frontières d'objets en prenant en compte les angles et les points d'inflexions de celles-ci. Nos recherches concernant le raisonnement spaitotemporel visent à intégret les concepts d'existence et d'absence aux modèles de relations afin d'obtenir un modèle de raisonnement global permettant de gérer des évolutions complexes entre objets.

Le deuxième thème de recherche abordé par l'équipe vise à effectuer le lien entre la sémantique du langage naturel et des concepts de représentation spatiales. Pour ce faire, nous utilisons une approche nouvelle qui consiste à partir des modèles formels de relations spatiales et à dériver jusqu'au langage naturel. Nous développons également des ontologies spatiales notamment sur le thème urbain.

Équipe - Projets - Thèses - Publications