Accueil

 

L'Unité de Géomatique de l'Université de Liège regroupe des enseignants-chercheurs et des chercheurs actifs dans le domaine de la géomatique. Elle fait partie du département de Géographie (Faculté des Sciences) de l’Université de Liège. Elle est composée de plusieurs services (Géodésie et GNSS, Cartographie et SIG, Télédétection et photogrammétrie, Topographie et géométrologie). Ces pages sont spécifiquemment dédiées au service de Topographie et géométrologie et plus particulièrement à ses activités de recherche.

Les informations sur les études se trouve sur le site de l'Unité de Géomatique ainsi que sur ceux du département de Géographie ou de la Facultée des Sciences.

Acquisition et traitements de données 3D

En relation directe avec les enseignements de la topographie et la formation des géomètres-experts, notre service possède une expertise de haut niveau dans les différentes méthodes d'acquisition de données spatiales et dans le contrôle de la qualité géométrique de celles-ci. Citons particulièrement la topométrie et la lasergrammétrie (mesure au laserscan), et les traitements qui y sont associés (extraction automatique de formes, génération automatique de plans). 

Base de données spatiales et SIG 3D

Les systèmes de références géographiques 2D et les objets qui leur sont associés ne sont pas suffisants pour représenter le milieu urbain. D’où la nécessité de définir des objets 3D de référence, d'adapter les formalismes pour la conception de systèmes d’information géographique et d'envisager des systèmes intégrés permettant non seulement la visualisation 3D mais aussi des analyses spatiales spécifiques à la 3D. Outre certaines propositions techniques (structure de données topologiques 3D), notre apport principal concerne la modélisation conceptuelle (incluant ontologies, méta-modélisation et modélisation de données) associés à cette nouvelle perception de la spatialité des milieux construits.  

Système d'information archéologique 

Ce changement de mode de pensée et cette volonté de développer des systèmes intégrés se retrouvent également dans le domaine de la modélisation de l'information archéologique. Nous développons depuis quelques années une expertise particulière à l'interface entre la science de l'information spatiale (modèles 3D urbains et raisonnement spatio-temporel) et l'archéologie. Cette activité de recherche en lien direct avec la modélisation urbaine multidimensionnelle génère projets et publications, le meilleur exemple étant le projet Virtual Leodium visant à développer un système d'information archéologique sur base de la modélisation la maquette « La noble Cité  de  Liège  en  1730 » réalisée par Gustave Ruhl au début du XXe siècle.

Théorie de l'information spatiale

La modélisation des relations spatiales est un des thèmes fondamentaux de recherche en Science de l’Information Géographique (raisonnement spatial qualitatif) présentant des liens avec la cognition spatiale et l’intelligence artificielle. Notre groupe travaille sur l'utilisation de propriétés issues des géométries affines et projectives pour modéliser les relations spatiales (relations projectives ternaires). Plus récemment, c'est au travers de travaux sur la modélisation de relations spatio-temporelles que notre équipe se positionne au plus niveau international.